Qui l’aurait cru, il y a peu encore : le recyclage propre des emballages est enfin à notre portée ?

Qui l’aurait cru, il y a peu encore : le recyclage propre des emballages est enfin à notre portée ?

Des chercheurs américains du laboratoire national Lawrence Berkeley (Voir Nature) ont par exemple mis au point un matériau qui pourrait se recycler à l’infini tout en conservant ses qualités. Baptisé polydiketoenamine (PDK), concrètement, il suffit de le plonger dans l’acide pendant 12 heures pour briser les liaisons et séparer les monomères (des composés constitués de molécules simples). Comme de véritables Lego, il est ensuite possible de réassembler les composants dans différentes formes, couleurs et textures… Un processus qui pourrait être ensuite répété à l’infini, selon les chercheurs.
[ Lire plus… ]

Fermer le menu