Plus de 40% des routes et 46% des ponts à refaire : en Allemagne, les infrastructures publiques sont en proie au délabrement

Plus de 40% des routes et 46% des ponts à refaire : en Allemagne, les infrastructures publiques sont en proie au délabrement

Les élections législatives fédérales se déroulent dimanche en Allemagne. Le prochain gouvernement aura pour défi de rénover des infrastructures publiques en proie au délabrement, tout en conservant l’équilibre budgétaire.
[ Lire plus… ]

Ndlr : ENFIN ! Nom d’un chien, toutes ces années je me suis battu pour expliquer que si l’Allemagne avait un excédent, c’est parce qu’elle ne répondait plus à ses obligations.   Elle se désendette, mais au prix de 1000 milliards de retard d’investissements dans les infrastructures et une dette sociale de 5000 milliards.   L’Allemagne va en réalité très mal, elle est le maillon faible de l’UE pas son maillon fort. Encore dix ans à ce régime, oscillant entre micro-récessions et mini-croissance supportées par une frange grandissante de la population et elle fait une énième fois faillite.   Il faut désormais impérativement un nouveau modèle socio-économique.

Fermer le menu