La diminution de la pollution va augmenter les vagues de chaleur

La diminution de la pollution va augmenter les vagues de chaleur

Les aérosols, issus de la pollution automobile et industrielle, contribuent paradoxalement à refroidir l’atmosphère.
[ Lire plus… ]

Ndlr : Non non, c’est une vision à court terme en se basant sur les données actuelles. Dans l’avenir une industrie va se déployer pour capter massivement le CO2, ce qui va compenser, d’une part. D’autre part, de réduire les aérosols en augmentant l’exposition solaire (que le GIEC a toujours prétendu qu’elle était minime, de moindre importance dans le réchauffement) va rendre l’énergie solaire plus performante et donc contribuer à la transition énergétique.

C’est une vision primaire que de considérer que de libérer l’atmosphère des aérosols va contribuer au réchauffement. Une vision systèmique même basique avec une vision un tout petit peu plus long terme démontre que non.

Fermer le menu