Budget 2021-2027 : le Parlement européen prêt à dire « non » aux Etats membres

Budget 2021-2027 : le Parlement européen prêt à dire « non » aux Etats membres

Moins d’argent à cause du Brexit. Mais toujours plus de politiques à financer… Alors que la plupart des Etats membres rechignent à augmenter leurs contributions pour alimenter les caisses de l’UE entre 2021 et 2027, le Parlement européen menace de retoquer le prochain budget. Quitte à paralyser…
[ Lire plus… ]

Ndlr : Il faudra clairement réduire la voilure des ambitions de l’UE, parce que les populations n’accepteront pas, dans leur grande majorité, la hausse des contributions.

« Il y a trois solutions. Premièrement, augmenter les contributions nationales de chaque État membre. Deuxièmement, créer de nouvelles ressources propres [des recettes générées par l’UE elle-même, comme les droits de douane par exemple, NDLR]. Troisièmement, réduire les politiques existantes. »

Ce sera un mix des trois. Déjà, la défense, si les pays étaient plus généreux, moins jaloux, avec leurs propres défenses, l’Europe n’aurait pas à investir autant d’argent. Accessoirement, je ne crois personnellement pas que nous ayons encore besoin d’un système de défense si puissant. Nous disposons de l’arme nucléaire, la France et le Royaume-Uni, qui même en-dehors de l’UE et avec des tensions géopolitiques reste européen et amical, donc nous avons ce qu’il faut pour la dissuasion.

Augmenter les droits de douane, honnêtement, ça ne me gêne pas trop si c’est dans des proportions raisonnables. Et vu les volumes d’échange, pas grand-chose ferait vite beaucoup.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench