Allemagne : des infrastructures en état de délabrement avancé, 1000 milliards de retards d’investissements

Allemagne : des infrastructures en état de délabrement avancé, 1000 milliards de retards d’investissements

Les infrastructures routières et ferroviaires allemandes auraient besoin de travaux urgents, s’alarment des experts. Mais les autorités rechignent.
[ Lire plus… ]

Ndlr : Là, on peut vraiment dire que l’épouvantable pseudo-modèle économique allemand se fissure, il est même sur le point de s’effondrer. La couche de mastic démago populiste de l’excédent commercial ne permet plus de masquer la rouille des infrastructures qui pourrissent tout autour. C’est facile de soi-disant faire mieux que la France, quand on accepte d’être le pays le moins généreux de l’OCDE pour les retraites. Qu’on tolère l’esclavage. Qu’on sort des statistiques du chômage les plus de 55 ans pour les mettre dans une rente-pont, une technique consistant à libérer leur fonds de pension prématurément pour le vider avant une éventuelle aide sociale puis, enfin, une retraite minable. Qu’on accepte l’idée d’une baisse de l’espérance de vie des déciles inférieurs, et de deux ans encore. Qu’on abandonne ses infrastructures alors même qu’on a peu d’investissements à consentir en raison d’une démographie négative. La France, elle, malgré sa démographie positive a non seulement entretenu, mais aussi développé, ses infrastructures, pour accueillir sa nouvelle population. Elle n' »a pas renoncé à son modèle social. Malgré que la France soit restée fidèle à elle-même, elle fait pratiquement aussi bien que l’Allemagne.

Fermer le menu